Une question de défi

Les débuts d’éleveurs de la famille Lépicier remontent aux années 60, quand le premier poulailler à vocation commerciale voit le jour. C’est à l’âge de 16 ans que Pierre Lépicier fait les siens, aux côtés de son père.

La famille est au centre de tout pour les éleveurs, et les Lépicier peuvent en témoigner. La terre que Pierre occupe a toujours appartenu à sa famille ; le père de Pierre élevait de la volaille et a su transmettre sa passion à son fils qui, de fil en aiguille, a repris l’entreprise familiale.

Des années plus tard, Pierre réalise son rêve à son tour, car ses enfants, Caroline et Patrick, élèvent aussi des poulets et s’assureront que la terre se transmettra de génération en génération. Ayant chacun leur poulailler, les deux enfants continuent le bon travail de la famille Lépicier.

Être éleveur de volailles n’est pas qu’un simple métier, c’est une vocation. Pierre en est un bon exemple. Ce qui le rend le plus fier, c’est de relever le même défi à chaque élevage ; celui de proposer un produit de qualité en offrant un environnement des plus sécuritaires aux oiseaux pour qu’ils grandissent en santé.

« C’est sûr qu’à ma retraite, je vais revenir faire mon petit tour sur la ferme et faire des petits commentaires à mes enfants et à mes petits-enfants ! » – Pierre Lépicier

Pour être éleveur, selon les Lépicier, il faut avoir un amour inconditionnel des animaux. Ça prend aussi beaucoup de minutie et de vigilance afin d’offrir le meilleur poulet qui soit.


Recettes de la famille

D'autres éleveurs