Pas d’antibiotiques dans votre assiette

Au Québec, l’utilisation des antibiotiques doit être prescrite par un médecin vétérinaire. La présence de très faibles doses d’antibiotiques dans la nourriture d’élevage permet de prévenir les maladies. C’est une méthode préventive sûre et efficace qui aide à éviter l’utilisation de plus fortes doses en cas de maladie.

Avant la mise en marché, tous les éleveurs doivent respecter une période de retrait très stricte pour laisser le temps à l’animal d’éliminer toute trace d’antibiotiques.

À l’abattoir, la volaille est enfin inspectée par des vétérinaires qui attestent la salubrité de la viande et confirment l’absence totale de résidus d’antibiotiques.

Télé-Volailles : tout sur l'élevage du poulet et du dindon au Québec en clips vidéos.

Contrôle des antibiotiques durant l’élevage