Minutie et rigueur

C’est en 1956 que commence l’élevage de poulets pour la famille Lavallée. Patrick, qui grandit dans cet univers, travaille aux côtés de son père, toujours assis dans la voiture de moulée à nourrir les oiseaux. Quant à Maryse, elle a aussi des parents agriculteurs qui l’encouragent depuis toujours à vivre de l’agriculture.

« Chaque midi, on se rencontrait en famille, chez mes parents, pour manger et discuter de l’entreprise. C’est important de se réunir comme ça ! » – Patrick Lavallée

Lorsque Maryse se rend sur la ferme de Patrick et qu’elle admire le paysage bucolique, elle sait qu’elle ne reviendra pas chez elle, que c’est à cet endroit qu’elle vivra le reste de sa vie.

De son côté, Patrick a toujours aimé les animaux; il sait depuis son jeune âge qu’il reprendra la ferme familiale. Son père lui ayant transmis cette passion, il souhaite faire de même avec ses deux filles.

Les filles de Maryse et Patrick, qui donnent déjà un bon coup de main à leurs parents, savent qu’elles reprendront l’entreprise après leurs études, ce qui enchante Patrick.

Le métier d’éleveur amène ses hauts et ses bas, mais ce que les Lavallée-Labbé retiennent, c’est la fierté de nourrir la population et de bien le faire.

S’il n’y avait qu’un mot à retenir de cette famille, ce serait passion.


D'autres éleveurs